News
Bio
Photos
Presse
Contact

Heidi's Trip
Les Quatre Eléments
BLEW
Suite Inouïe

Autres projets
 
Prochains concerts :


06.04   Semsales, Club 41, Monterban 41, Jerry Rojas et Denis Beuret, 16h00, entrée libre, collecte

Jerry Rojas est né en Colombie et a grandi à Obersiggenthal AG. Il vit actuellement avec sa famille à Zurich.
Il a commencé à joué sérieusement de la guitare à l’âge de 12 ans. Inspiré par la musique des Beatles et d’autres musiciens de rock, il a débuté à composer sa propre musique et a poursuivit une éducation de guitare classique tout en accompagnant les disques de ses héros.
Il a joué avec beaucoup de musiciens dans des styles très variés et a enregistré plusieurs disques, en tant qu’invité ou leader, ainsi qu’en solo.
Son approche de la musique est très éclectique, mêlant des influences de différents styles et types de sons qu’il a côtoyés lors de sa carrière. Il cherche toujours à innover tant au niveau musical que du son et joue tout en finesse.

24.04    Berne, Reitschule, solo, 20h00

04.05    Semsales, Club 41, Monterban 41, Duo Fatale meet Denis Beuret, 16h00, entrée libre, collecte

Le saxophoniste et clarinettiste JOPO et son épouse, l'accordéoniste et chanteuse Ingeborg Poffet, ont fondé le Duo Fatale en 1989. Les deux sont des compositeurs, vivant à Bâle. Souldrifting-music est le nom qu’ils donnent à leur style de musique, mélange de compositions et d'improvisations. Leur musique montre un accordéon moderne, qui s’écarte des stéréotypes courants comme le tango ou le musette pour s’aventurer dans la musique contemporaine et prendre des risques en utilisant toutes les possibilités de cet instrument. Il dialogue avec le saxophone et les clarinettes de JOPO avec une grande complicité. Le travail vocal du Duo emprunte les chemins de l’avant-garde ainsi que des ambiances ethno. Dans la plupart de leurs concerts, ils intègrent l’électronique ainsi que l'informatique musicale.

23.05    Le Sentier, Festival Hors Normes, Galerie l'Essor, Naanzook - Mes amours à Craonne, 20h00
25.05    Orchestre Symphonique des Jeunes de Bienne, Bienne
28.05    Orchestre Symphonique des Jeunes de Bienne, Baar
14.06    Orchestre Symphonique des Jeunes de Bienne, La Neuveville
15.06    Orchestre Symphonique des Jeunes de Bienne, Granges

22.06    Genève, Victoria Hall, Sens Orient avec Eustache
23.08    Les Emibois, Galerie, Naanzook + Denis Beuret, 19h15



Concerts passés


Spectacles disponibles dès janvier 2014
Haut de page



Heidi's Trip

S'il est deux agitateurs culturels et inventeurs jurassiens qui devaient se rencontrer, c'est bien Laurent Steulet et Denis Beuret. L'un comme l'autre, ils sont animés d'une passion inextinguible pour la musique, l'innovation et la création depuis près de 30 ans ! Ensemble, ils forment Heidi’s Trip, un duo électrisant qui mélange chanson française décalée et musique électronique qui groove. À l’aide de la table Kubus et du trombone basse augmenté, les deux experts en machines électroniques mettent en musique des textes sexys, humoristiques et subversifs.
 
Denis Beuret : trombone basse augmenté, électronique, textes, Laurent Steulet : table Kubus, électronique, chant.

Ils se sont trouvé presque par hasard, lors d'un concert d'Heidi's Trip au mythique Soleil de Saignelégier en 2011. Laurent, qui remplaçait au pied levé le monumental Andreas Scherrer, découvrit par la même occasion, les textes originaux de Denis et l'improvisation libre qui groove. Relevant avec panache le défi et enchanté par l'expérience, Laurent devint le chanteur attitré d'Heidi's Trip. Puis, au printemps 2013, l'idée a germé de faire se rencontrer le trombone basse augmenté de Denis et la Kubus de Laurent, deux inventions révolutionnaires qui permettent de faire dialoguer les musiciens avec le monde musical informatique de manière très intuitive, sans passer par une souris. La nouvelle formule d'Heidi's Trip est ainsi apparue, plus nerveuse et musclée, lors de la conjonction de plusieurs astres propitiatoires. Elle s’est développée dès l'automne 2013 et prendra son envol lors d'une résidence d'une semaine au studio de la Gnom à Courroux. Les textes complétés et étoffés par les deux compères restent dans la même ligne rédactionnelle, fuyant la mièvrerie et l'autosatisfaction ambiantes. Les deux concerts en création mondiale à la Gnom et au Pantographe de Moutier vont permettre à Heidi’s Trip de mijoter un répertoire original et novateur, taillé pour ravir, surprendre et faire bouger le public.
 
Laurent Steulet

Né à Rossemaison en 1970, chanteur, guitariste et inventeur de la table Kubus, Laurent Steulet a participé à de nombreux projets marquants : Mong, Songe d'une Nuit d'Été, les Jardins de la Vieille, la GNOM, L'Homme-Hareng Nu avec lequel il gagne notamment le prix FNAC 2005, la Médaille d'Or de la  Chanson  et le prix du public à Saignelégier en 2007. Il a donné nombreux concerts en francophonie avec ses différents groupes.
 
Denis Beuret

Vidéos des concerts passés
Haut de page



Les Quatre Eléments - Spectacle vidéo musique         

Thomas Le Meur, Le Quotidien Jurassien 28.01.13

Les Quatre Eléments, est une psychédélique expérience vidéomusicale. Pendant une heure, le spectateur fait une plongée sous acide au coeur des puissances naturelles, dans un univers d’images savamment manipulées. Zooms, effets kaléidoscopiques, surimpressions d’images, inversions de couleurs, le résultat visuel est époustouflant. Mouvante dans son espace quadriphonique, la musique va même jusqu’à prendre à contre-pied les émotions suggérées par l’écran. Ainsi, l’innocent bourgeon d’églantier se transforme, par symétries répétées à l’infini, en terrifiante prison végétale.


Denis Beuret : trombone, vidéo, Béatrice Laplante : hautbois, cor anglais 

Création le 24 janvier 2013 lors du Patchwork Festival à Delémont JU

Dossier de présentation : Les Quatre Eléments, Présentation et Rider

Extrait Vidéo :



Haut de page



BLEW

BLEW was founded in September 2011 in New York and played in Philadelphia, Washington and New York. This group brings together legends of free jazz, avant-garde musicians and the Swiss trombonist Denis Beuret. They recorded their first concert in Philadelphia with Marshall Allen, currently music director of the legendary Sun Ra Arkestra. Their first CD and an European tour are planned for 2013.

About the concert at the Rotunda in Philadelphia with Marshall Allen :

On March 7, the stage was graced by the talents of musicians Marshall Allen, Denis Beuret, Elliott Levin, Weasel Walter and Marc Edwards. The constantly churning drumbeats of Edwards and Walter charged the atmosphere with energy, while Levin and Allen screeched saxophone and electronic EVI between the beats. Swiss trombonist Beuret belted brass notes but also manipulated his sounds through a laptop, creating thick textures of echoes and bass.

Published on March 20, 2012 by Chip Schwartz in Music, Philadelphia, Poetry, Theater

Elliott Levin, tenor sax, flute, poetry; Marc Edwards, drums; Weasel Walter, drums, bass; Denis Beuret, trombone, electronics.

Special guest : Marshall Allen alto sax, electronics



Autres Videos : Death by Audio, Brooklyn 12.03.12 ABC no Rio, New York 11.03.12 Rotunda, Philadelphia 07.03.12









Haut de page



Suite Inouïe

pour trombone basse, accessoires et électronique

Cette suite s'inspire, au niveau de la notation, du système que Vinko Globokar a utilisé dans Echanges ainsi que de la notation graphique utilisée par Morton Feldman, notamment.
Le trombone basse utilise une grande variété de sonorités en combinant les différents modes d'émissions avec différents types d'embouchures, de sourdines et d'accessoires.
Au niveau de l’électronique, le programme utilise une dizaine de boucles en même temps et spatialise ces boucles en quadriphonie avec les contraintes suivantes :
• Les programme modifie de manière significative le matériel enregistré et ne les répète pas à l'identique.
• La spatialisation varie la position des boucles de manière automatique.
• L'interface permet à l’exécutant de contrôler lui-même l’électronique avec un pédalier, tout en jouant du trombone.
• Le résultat est semblable à chaque exécution, sans être identique.

La Suite Inouïe reçoit toujours un très bon accueil du public et elle a été joué à de nombreuses reprises tant en Suisse qu'à l'étranger (France, USA). Le programme qui gère les boucles et la spatialisation a été écrit par Denis Beuret dans Max/MSP et est contrôlé au moyen d'un pédalier MIDI.





Haut de page

 
 



           











           
Référencement
Gratuit
AW Referencement